AUTOBUS URBAIN AUTONOME

AUTOBUS URBAIN AUTONOME

This article is also available in: en | es | de | pt |

NUNO

IVECO BUS ET EASYMILE: NOUVELLE ETAPE VERS L’AUTOBUS URBAIN AUTONOME

Le constructeur IVECO BUS, le fournisseur de technologie sans conducteur EasyMile et ses partenaires ont achevé les tests avec un prototype d’autobus standard totalement autonome sans conducteur, capable d’opérer dans des conditions similaires à une exploitation réelle.

Une nouvelle étape a été franchie avec des tests réussis dans le cadre du projet de recherche STAR (Rapid Autonomous Transport System). L’autobus a démontré sa capacité à opérer de manière autonome en site propre sur des voies dédiées mais également sur des sites privés.

Il s’agit d’une étape cruciale pour le développement du transport autonome en Europe. Les systèmes de transport connectés et automatisés sont considérés “essentiels si l’Industrie du Transport Européen veut préserver et consolider sa compétitivité mondiale” selon ce rapport.

D’une longueur de 12 mètres, l’autobus peut accueillir une centaine de passagers dans des conditions optimales de sécurité, de sûreté et de confort. La technologie intégrée au véhicule comprend des capteurs de sécurité et des logiciels de navigation. Easymile apporte l’une des gestions de flotte les plus avancées et l’une des premières totalement dédiées aux véhicules autonomes.

L’autobus, développé conjointement par EasyMile et IVECO BUS, a fait l'objet d’expérimentations et de développements approfondis sur la piste d'essais de Transpolis ainsi que sur les propres sites d'essais d'IVECO BUS et d'EasyMile. Il a roulé en toutes saisons dans des conditions météorologiques différentes, réalisant à ce stade des performances de pointe.

IVECO BUS & Easy Mile — Source: IVECO

Cela comprend le système de conduite autonome (ADS) intégré au véhicule lui permettant des accostages précis à moins de 10 cm des quais de manière répétée. Un point particulièrement important puisqu’il améliore l'accessibilité, en particulier pour les usagers en fauteuils roulants. Les vitesses maximales atteintes par l’autobus en mode autonome ont démontré que la technologie fonctionne également bien jusqu’à 40 km/h. D'autres tests ont montré que la technologie de localisation multimodale du fournisseur de logiciels en particulier est également efficace à des vitesses autonomes supérieures à 70 km/h.

Les capacités de véhicule à infrastructure (V2X) permettent au bus d'anticiper les phases de feux de circulation, ce qui signifie un arrêt et un démarrage en douceur ainsi qu'une consommation d'énergie réduite. La précision des manoeuvres et des arrêts permet également un stationnement automatique dans le dépôt.

«Nous sommes très fiers de cette nouvelle collaboration avec IVECO BUS, leader reconnu et expert du transport de personnes, qui fait suite au succès de notre projet commun STAR démarré en 2017. Elle montre également la maturité de notre technologie. La technologie autonome apporte une série de bénéfices à l’exploitation d’autobus, allant d'une sécurité supplémentaire à un stationnement optimisé ou à des services clients améliorés à bord. Ensemble, nous sommes impatients de proposer cette nouvelle solution innovante aux autorités de transport public», a déclaré Benoit Perrin, Directeur Général d'EasyMile.

«Constructeur engagé depuis de nombreuses années dans le développement d’équipements d’aide à la conduite, IVECO BUS est fier des résultats de ce projet d’autobus autonome de niveau 4. Les essais réalisés validant, entre autres, une vitesse de 40 km/h, constituent une étape supplémentaire et nécessaire mais non finale du projet que nous continuerons à mener à bien avec nos partenaires. Les dispositifs de sécurité et de gestion du véhicule nous permettent maintenant d'envisager la prochaine étape, à savoir, des essais en condition d'exploitation», a déclaré Stéphane Espinasse, Responsable de la marque IVECO BUS et Président IVECO France.

IVECO BUS & Easy Mile — Source: IVECO

EasyMile et IVECO BUS, ainsi que Sector, Transpolis, ISAE-SUPAERO, Université Gustave Eiffel, Inria, et Michelin se sont associés pour développer la technologie d'automatisation d’un autobus en 2017 dans le cadre du projet STAR, (Rapid Autonomous Transport System). L'objectif de la collaboration était de développer le premier autobus standard autonome sans conducteur, capable d’opérer dans des conditions similaires à une exploitation réelle, donnant le jour à un prototype en 2021.

Les partenaires du projet préparent maintenant leur prochaine étape pour le second semestre — exploiter l’autobus dans une ville dans des conditions réelles.

Le développement est subventionné par le gouvernement français à travers son programme FUI («Fonds Unique Interministériel »).

Les partenaires du projet et leurs missions sont :

  • EasyMile: fournisseur de solutions pour les véhicules sans conducteur.
  • IVECO BUS: pour l’autobus;
  • Sector: pour l’analyse de la sécurité;
  • Transpolis: pour la définition des cas d’utilisation et les tests de validation dans un environnement réaliste;
  • ISAE-SUPAERO: pour la localisation;
  • Université Gustave Eiffel: pour l‘accessibilité aux personnes à mobilité et l’acceptabilité de ce type de véhicules pour l’ensemble des usagers;
  • Inria: pour la perception et l’évitement à vitesse élevée des obstacles sur la voie;
  • Michelin: pour les pneus connectés.

Le projet est labélisé et soutenu par CARA - European Cluster for Mobility Solutions, Aerospace Valley et NFI (Nouvelle France Industrielle).

Le projet est financé par la région Occitanie, Bpifrance et la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Author: IVECO BUS

Commentaires